AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 take a look at me now. HARVEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: take a look at me now. HARVEY   Lun 11 Nov - 6:30



HARVEY CLAYWOOD

"When you were here before
Couldn't look you in the eye
You're just like an angel
Your skin makes me cry
You float like a feather
In a beautiful world
And I wish I was special
You're so fuckin' special"
rosewins@bazzart/ RADIOHEAD ~ creep.


{ COCA COLA COWBOY }
NOM COMPLET ○ Harvey Claywood. ÂGE ○ 24 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ○ le 25 juin 1989 à Kingston NATIONALITÉ ET ORIGINE ○ Nationnalité américaine, origines anglaises. OCCUPATION ○ Étudiant en lettres - Assistant d'un écrivain. ÉTAT CIVIL ○ Célibataire. POIDS ET TAILLE ○ 1m80, 75 kgs. STYLE VESTIMENTAIRE ○ Casual, Chic, Artiste. CARACTÉRISTIQUES ○ Un tout petit tatouage dans le dos, souvent mal rasé, quitte rarement chapeau et écharpe.

{ WHISKEY IN THE JAR }
Harvey a l'art et la manière de rendre les gens fous, c'est simple : on l'aime ou on le déteste,il n'y a pas de demi-mesure x D'ailleurs, il le rend plutôt bien aux autres : il aime ou il déteste les choses, même si parfois, la frontière est étroite, rien ne le laisse indifférent x Il adore user d'ironie et de cynisme, même s'il évite au maximum dans son métier, ses relations sociales en sont souvent fortement influencées x Il ne sort jamais sans son chapeau et un bouquin, ou presque x Il adore Camus, et se retrouve grandement dans le style épicurien et recherche plaisir et bonheur en chaque chose x Il prend un malin plaisir à rendre folle la fille de l'écrivain pour qui il travaille, et cette jeune femme le lui rend bien x Il déteste la cigarette, mais n'a rien contre une bonne bière ou un bon verre quand il rentre chez lui le soir x Pour lui, le sommeil est sacré, gare à celui qui viendra perturber sa tranquillité x Il est à l'aise en société, aime d'ailleurs être bien entouré et pourrait vous convaincre de n'importe quoi s'il s'en donne la peine x A toujours vécu à Kingston, et trouve cette petite ville atypique très agréable, il ne la quitterait pour rien au monde x Fait pourtant ses études à l'extérieur de la ville, mais a gardé son logement dans sa ville natale x Adore sortir, faire de nouvelles rencontres, découvrir de nouveaux horizons, il a d'ailleurs beaucoup voyagé après avoir obtenu son diplôme du secondaire x Il ferait n'importe quoi pour sa petite sœur, à qui il voue un culte démesuré, même si celle-ci est atteinte d'un cancer incurable x Il ne s’embarrasse pas de choses inutiles et n'est pas du genre à entasser des tas de souvenirs chez lui, ce qui appartient au passé, appartient au passé x Au lycée, il était un peu en marge, mais apprécié des plus populaires malgré son appartenance au club de lecture x Après avoir obtenu un diplôme en communication, il s'est redirigé vers des études littéraires x Il n'avouera jamais ses soirées passées à regarder des films à l'eau de rose avec sa petite sœur.

my heart won't lie
CHOCOLAT OU VANILLE ○ Chocolat, sans hésitation, Harvey est un grand gourmand, il adore d'ailleurs passer des après-midi à cuisiner pour ses amis dans sa petite cuisine. SUCRÉ OU SALÉ ○ Salé, son goût terrible pour le chocolat ne l'empêche pas d'être plutôt salé. IMPERMÉABLE OU PARAPLUIE ○ Parapluie, ça lui donne un petit côté Marry Poppins dont il ne se lasse pas. VILLE OU CAMPAGNE ○ Campagne, il déteste la ville, ses bruits, les gens toujours pressés et impolis au possible, pour lui rien ne vaut la douceur calme d'un petit coin de campagne. NUIT OU JOUR ○ Nuit, c'est là que son inspiration pour l'écriture est à son maximum, il passe d'ailleurs beaucoup de temps à taper sur sa machine quand il fait noir dehors et que la ville s'est endormie. Et puis, le sommeil, si l'inspiration est absente, c'est sacré ! PAPAYE OU MANGUE ○ Mangue, mais par dépit, les fruits, c'est pas vraiment sa tasse de thé ! PANTALON OU SHORTS ○ Pantalon, Harvey a toujours eu un problème avec les shorts et n'en porte que très rarement, pour lui, rien ne vaut un pantalon ! BLANC OU NOIR ○ Certainement pas gris en tout cas, avec lui, jamais de demi-mesure, mais malgré ses aspects sombres, Harvey pencherait plutôt vers le blanc. C'est lumineux, c'est beau, c'est bon pour l'optimisme à toute épreuve!  CHIEN OU CHAT ○ Chat, sans doute, même s'il apprécie les chiens, il préfère posséder un animal de compagnie qui demande moins d'attention et qui est plus autonome, comme lui, somme toute..

{ PRAYIN' THE DAYLIGHT }
Assis en face de Monsieur Drapper à son bureau, j'observais sa plume s'agiter sur le papier, me perdant dans mes pensées. Cet homme avait une classe infini, et n'avait pas hésité à me prendre sous son aile pour m'offrir une chance de devenir un écrivain aussi respecté que lui. Bien sur, mon diplôme en communication avait été un atout, je pouvais ainsi, en plus d'apprendre auprès de lui la force des mots, m'occuper de la promotion de ses livres, de ses rendez-vous, … Je l'aimais beaucoup et j'avais l'impression qu'il me le rendait bien. Adolescent, ses ouvrages traînaient déjà dans mon sac, je le lisais dans le bus en partant au lycée et c'est lui qui m'a donné en grande partie le goût de l'écriture. Je m'étais un peu égaré après mon diplôme, j'avais des envies d'ailleurs, j'avais envie de découvrir le monde, moi qui avait toujours vécu et était né à Kingston. J'avais vu des choses merveilleuses : des glaciers d'Alaska au carnaval de Rio, le continent n'avait presque plus de secrets pour moi. J'avais aussi fait des rencontres extraordinaires, desquelles j'étais sorti grandi. C'était peut-être un peu cliché, mais j'avais l'impression que rien ne pourrait jamais plus m'arriver après ce voyage, j'avais avalé les kilomètres, découvert d'autres façons de vivre et appris à apprécier la mienne.

Le jour de mon entretien avec Monsieur Drapper, j'avais d'abord déchanté. Je trouvais cette maison pédante, ce style de vie affreux. Pour moi, ce n'était qu'une famille de petits bourgeois arrivistes et quand il m'offrit le job, c'était avec un enthousiasme modéré que j'avais accepté. Je ne gênais cependant pas pour faire comprendre à tous que ce milieu était totalement étranger au mien et que je les trouvais parfois désagréables au plus haut point. L'écrivain avait d'ailleurs une fille, de deux ans plus jeune que moi, qui m'était tout bonnement insupportable. Elle avait vingt-deux ans et vivait encore chez ses parents, totalement dépendante de leur argent. Je ne supportais l'air supérieur qu'elle semblait prendre parfois et ce snobisme dont elle faisait preuve. Nous ne cessions de nous envoyer des piques, de nous chercher et sa présence était pour moi un fardeau. Il faut dire que j'avais sans doute eu une existence totalement différente de la sienne. Elle avait vécu à New York, j'avais passé mon existence à Kingston, j'étais fils de boulanger et de secrétaire, une vie simple. Nous n'étions ni richissimes, ni pauvres, mais les fins de mois, notamment dans mon enfance, étaient parfois difficiles à boucler. Bref, nous n'avions pas le même vécu, nous ne vivions pas dans le même monde. Pour faire mon voyage, j'avais dû économiser pendant des années et des années, et pour elle, tout semblait facile. Pourtant, peu à peu, mes moqueries et mon cynisme sonnèrent différemment. J'aimais la façon qu'elle avait de me répondre, et il m'arrivait parfois de faire exprès de croiser son chemin pour la rendre folle.

Monsieur Drapper me tira de mes pensées, me demandant de lui donner le planning de ses rendez-vous des deux semaines à venir, je le lui tendis, lui expliquant expressément deux ou trois points qui pourraient lui paraître obscure, il me remercia avec un sourire bienveillant. Cet image me renvoya alors directement quelques années en arrière, quand un médecin avait dit à ma sœur : « Vous allez vous en sortir, le traitement sera long et rude mais vous vous en sortirez. » avec le même sourire bienveillant. Je détestais cet homme, pour nous avoir dit, trois ans plus tôt que tout se passerait bien. Parce que ce n'était pas le cas. Ça avait seulement été le point de départ d'une longue descente aux enfers, durant laquelle je ne pouvais supporter personne, à part ma chère petite sœur. J'avais pris mon indépendance assez tôt, mon diplôme de communication me l'ayant permis. Mais j'étais très proche de ma famille et notamment de Lucy. J'adorais voir son visage s'éclairer quand elle me voyait et la fait rire aussi. Alors quand il y a quelques semaines, ce même médecin nous avait dit :  « Je suis désolé, il n'y a plus rien à faire », j'avais eu l'impression que tout mon monde s'écroulait. Il lui restait quelques mois, peut-être quelques années, et ensuite, elle sombrerait doucement vers l'autre côté. A cette pensée, une larme roula lentement sur mes joues, et je l'essuyais d'un coup de main, pour ne pas alerter Mr Drapper, toujours assis en face de moi. Je n'avais encore parlé de cela à personne. Pas même à mes amis les plus proches, le partager serait en quelque sorte le rendre réel...

Je me contentais de mettre tout cela sur papier, au travers de l'histoire d'une petite fille angélique qui se faisait peu à peu dévorer de l'intérieur par quelque chose d'inconnu et de noir. Ça serait peut-être mon premier roman, mais dans l'instant, l'écrire me permettait de ne pas imploser, de ne pas avoir recours à quelque chose d'autre pour oublier. J'étais un peu plus renfrogné que d'habitude, un peu plus cassant, moi qui mettait le bonheur au centre de tout, qui tentait de sortir le meilleur de chaque chose, tout en utilisant le pire pour nourrir mon cynisme, je n'étais plus aussi enjoué qu'avant. Et j'imaginais que mon entourage allait finir par s'en rendre compte. A vrai dire, les deux seules choses qui me consolaient un peu étaient le rire de ma petite sœur, profitant de pouvoir encore l'entendre, l'apprécier et le visage de Rosie.


{ WHERE THE STARS GO BLUE }
PSEUDO, PRÉNOM ○ Laura. AVATAR ○ Sam Claflin. GROUPE ○ Hometown Glory CODE DU RÈGLEMENTVérifié par Sarah/H. OÙ AS-TU CONNU LE FORUM: Sur Bazzart COMMENTAIRES, DÉDICACES ○ Le forum est très joli et je suis tombée amoureuse du concept et du scénario donc me voici, me voilou.


Dernière édition par Harvey Claywood le Lun 11 Nov - 10:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Riley Duchannes

avatar

MESSAGES : 201
PSEUDO : Lucy Hale.
CRÉDITS : ©Smaug, tumblr.

HEART OF GOLD ✯
Adresse:
Répertoire:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: take a look at me now. HARVEY   Lun 11 Nov - 6:44

SAM. Un lien est genre obligatoire.
Bienvenue parmi nous et excellent choix d'avatar et de scénario.

_________________

watched this city crumble just as it was being built, and the bigger it gets the less it's thought of, I'm just scared of losing all that we have left. © gabrielleaplin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slowen Jersey

avatar

MESSAGES : 132
PSEUDO : blindfoloded/olivia
CRÉDITS : avatar () - signature (tumblr)
TOP TEN WISHES : adopter un autre chat, avoir un peu de compagnie, changer d'appartement, trouver un autre boulot, oublier toute cette histoire, prendre rendez-vous chez le dentiste, acheter un nouveau costume, changer l'ampoule du salon, me débarrasser de cette journaliste
STATUS : single

HEART OF GOLD ✯
Adresse:
Répertoire:
Disponibilité: 0/2 (Ana, Darcy)

MessageSujet: Re: take a look at me now. HARVEY   Lun 11 Nov - 6:46

bienvenue parmi nous I love you  

_________________

I said now I used to think the past
was dead and gone ★★★

But I was wrong, so wrong, whatever makes you blind
Must make you strong, make you strong,
marcus foster - i was broken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Drapper
LADYBIRDshe's just like the weather, can't hold her together.
avatar

MESSAGES : 236
PSEUDO : sarah ✯ h.
CRÉDITS : avatar @bombshell, sign @dailylily + gabrielle aplin
MULTICOMPTES : S.H ✯
TOP TEN WISHES : Go back to NY, buy some new shoes, write her book, to make her parents proud of her, understand her brother, find a boyfriend, make cupcakes.
STATUS : bachelorette

HEART OF GOLD ✯
Adresse: Drapper's Ranch, Lambert, Highway
Répertoire:
Disponibilité: OUI, 2/3 (w/ harvey)

MessageSujet: Re: take a look at me now. HARVEY   Lun 11 Nov - 6:54

Bienvenuuuue et merci mille fois d'avoir choisi mon scénario  
N'hésite pas à me mpotter si tu as la moindre question I love you
Il t'est réservé pour une semaine !

_________________

Just please don't say you love me, 'cause I might not say it back. Doesn't mean my heart stops skipping when you look at me like that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: take a look at me now. HARVEY   Lun 11 Nov - 7:11

bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Grace Perkins
⊹ NEVER TRUST A WILD THING
avatar

MESSAGES : 202
PSEUDO : blue crescent (anaïs)
CRÉDITS : pulp fiction (avatar)
TOP TEN WISHES :
déballer les cartons, appeler jonah, aller faire une échographie pour connaître le sexe du bébé, faire enfin le nouveau inventaire de la boutique, engager une nouvelle personne pour aider au magasin, aller boire un verre entre copines, embrasser jack, se trouver un nouveau vernis, aller se détendre au spa.

STATUS : célibataire

HEART OF GOLD ✯
Adresse: perkins's little house, on the Musgrave Street.
Répertoire:
Disponibilité: {3/3} de libres.

MessageSujet: Re: take a look at me now. HARVEY   Lun 11 Nov - 8:12

qu'il est beaaau  très bon choix de scénario, bienvenue ici  I love you 

_________________

If you ever leave me, baby, leave some morphine at my door, cause it would take a whole lot of medication to realize what we used to have, we don't have it anymore. @brunomars

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eh-staying-alive.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: take a look at me now. HARVEY   Lun 11 Nov - 9:30

Merci tout le monde pour cet accueil I love you 
Et Rosie, je n'hésiterai pas, promis !
Revenir en haut Aller en bas
Rosie Drapper
LADYBIRDshe's just like the weather, can't hold her together.
avatar

MESSAGES : 236
PSEUDO : sarah ✯ h.
CRÉDITS : avatar @bombshell, sign @dailylily + gabrielle aplin
MULTICOMPTES : S.H ✯
TOP TEN WISHES : Go back to NY, buy some new shoes, write her book, to make her parents proud of her, understand her brother, find a boyfriend, make cupcakes.
STATUS : bachelorette

HEART OF GOLD ✯
Adresse: Drapper's Ranch, Lambert, Highway
Répertoire:
Disponibilité: OUI, 2/3 (w/ harvey)

MessageSujet: Re: take a look at me now. HARVEY   Lun 11 Nov - 10:46

Tout m'a l'air bon ! I love you
Je valide. Bon jeu sur KOTR  

_________________

Just please don't say you love me, 'cause I might not say it back. Doesn't mean my heart stops skipping when you look at me like that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: take a look at me now. HARVEY   

Revenir en haut Aller en bas
 
take a look at me now. HARVEY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: FARWEST SUNSET :: V2 :: Fiches-
Sauter vers: